Mon Panier du Pithiverais : faciliter la consommation locale et favoriser le lien entre consommateurs et producteurs.

Actualité - 24/06/2021

Mon Panier du Pithiverais : faciliter la consommation locale et favoriser le lien entre consommateurs et producteurs.

Afin de proposer des produits locaux, frais et de qualité de la région, Herminie Lenoir met en place un service de commande en ligne et de livraison des productions d’une quarantaine de producteurs. Le site monpanierdupithiverais.fr voit le jour en avril 2020. Les clients peuvent commander une offre complète de produits du jeudi jusqu’au mardi soir, pour une livraison le jeudi ou le vendredi.

Pour Herminie Lenoir, à l’origine du projet, tout a commencé avec une envie de changer d’univers, elle qui travaillait dans la communication et le marketing depuis plusieurs années.

Sa volonté, profiter de son lieu de vie, être intégrée à la vie de son territoire et apporter un service qui n’existait pas dans sa région.

Il y à quelques années elle a commencé à consommer différemment, plus localement.
 

« Le problème c’est que lorsqu’on travaille on n’a pas le temps de courir à droite à gauche. »
 

Sur la région du Pithiverais, l’offre des petits producteurs est de plus en plus abondante, le territoire est vaste et leurs exploitations sont éloignées géographiquement. C’est donc compliqué de s’approvisionner facilement lorsqu'on veut manger sain et local. L’offre est suffisante mais il manque une offre globale.

Herminie part de ce constat pour monter son projet : un service de commande en ligne et de livraison de produits frais et fabriqués ou transformés localement.

Elle fait le tour des systèmes existants mais préfère monter son propre projet de A à Z pour rester indépendante.

Une des étapes pour mettre en place son projet est de trouver la solution qui lui permettra de tout gérer. De fil en aiguille, elle découvre Socleo (Panier Local à l’époque), elle teste le logiciel et le compare à d’autres solutions.

Le logiciel Socleo, adapté à la commercialisation en circuit court, semble correspondre tout à fait à ses attentes et besoins, ce dont elle s'assure en découvrant les sites déjà créés avec la solution :
 

« Un truc simple mais efficace »
 

A l’aise avec l’outil informatique de base, elle prend en main le logiciel assez facilement.

L’aide en ligne à disposition des utilisateurs lui a permis de regarder ce qu’il était possible de faire avec le logiciel, et elle a ainsi pu mettre en place des fonctionnalités sur son site, auxquelles elle n’aurait pas pensé.
 

« Il y a de multiples possibilités, c’est un logiciel qui offre beaucoup de fonctionnalités »
 

Ce projet s’est construit peu à peu. Pendant 9 mois, Herminie l'a peaufiné et en a aussi profité pour rencontrer les producteurs. Une partie qui a pris du temps mais qui est nécessaire pour faire leur connaissance et voir comment ils travaillent. Un projet d’ailleurs très bien accueilli par les producteurs, qui préfèrent en majorité produire que vendre.

Herminie a donc monté son projet, validé son business plan, obtenu un prêt de la banque. Elle prévoit alors un lancement fin mars, début avril 2020. C’est alors que tombe le 1er confinement.

Elle remet tout en question, car les circuits court sont mis en avant et a peur que son projet soit perçu comme opportuniste.
 

« Et en même temps, tout était prêt, mon offre produits était prête sur le site ».
 

Ses producteurs partenaires la rassurent et lui disent de se lancer, d’autant plus que c’est un projet qui était déjà en construction depuis plusieursmois.

Début avril 2020, c’est le grand saut. Les consommateurs répondent présents, c’est même la folie pour Herminie qui prend ses marques mais doit également faire face aux aléas : demandes qui explosent, quantités et délais à respecter, etc. Puis avec le déconfinement, tout retombe et elle vit un été assez calme. Cela lui a permis de repenser son offre produits et de prendre le temps d’échanger avec les clients.

En septembre, les clients reviennent mais c’est surtout lors du 2ème confinement qu’elle découvre une autre clientèle.

Avec la situation sanitaire, il n’a pas été simple de communiquer et de se faire connaître, un article de presse lui donne un petit coup de pouce fin novembre 2020.

Après quelques mois d'exercice, Herminie commence à trouver le modèle qui correspond aux besoins des consommateurs. C’est d’ailleurs après quelques mois d’existence qu’elle ajuste ses modes et sa fréquence de distribution en proposant la livraison à domicile le jeudi soir en plus du vendredi matin.

Elle met aussi en place un point de retrait devant une jardinerie, un point stratégique et pratique pour les clients.

Mais Mon Panier du Pithiverais a encore quelques objectifs : distribuer en entreprise lors d’un retour à une situation plus « normale », mettre en place un système d’abonnement pour les salariés des entreprises, proposer ses services à une nouvelle clientèle, notamment les personnes qui n’ont pas internet.

Herminie souhaite également continuer à prendre en main le logiciel pour exploiter au maximum toutes les possibilités.

De multiples objectifs qu’on lui souhaite de réaliser et un projet qu’on continuera à accompagner avec plaisir !

 


 

Découvrez le site